Applications
Accueil
Inscription
Connexion
FULL KITE   |   ESSAIS - TESTS   |   VOYAGES   |   FOIL   |   VENTE DE GARAGE   |   LIENS UTILES
Imprimer   |   Inscription   |   Connexion
 

FULL KITE   >>   Mésaventure et carte météo

Mésaventure et carte météo

Messagepar Kuujjuaqstyle » Mer 09 Déc 2020 09:59

Voici un souvenir d'un événement qui a été marquant pour moi au printemps dernier.
Bonne lecture !

Kuujjuaq, Avril 2020, 10 :00
En ce jour d’Avril, la météo s’annonçait plutôt bonne. Les prévisions météo nous offraient pour toute la journée une plage de vent soufflant autour de 12 nœuds avec des rafales à 18 nœuds avec un ciel couvert. À ce moment de l’année, on a déjà récupéré une bonne partie de luminosité étant donné qu’on est déjà dépassé l’équinoxe. Donc, pas pressé pour un sous, je repousse un brin mon départ pour aller faire du kite-ski au Lac Stewart. J’espère ainsi profiter d’un gain de quelques degrés Celsius.

J’arrive au Lac vers 11 :30, et à voir les buissons danser, on dirait bien que le vent va être bon. Je sors mon vieil anémomètre et prends une lecture question de choisir la bonne dimension de voile. La pastille s’élève dans le cylindre gradué et va s’installer pile à 15 nœuds. Je garde mon bras en l’air une minute et ça oscille toujours autour d’une moyenne de 15 nœuds. Soit en plein dans les prévisions.

Considérant la stabilité prévue du vent tout au long de la journée, je choisis ma voile Ozone Sub-Zéro 11 m puisque 15 nœuds se situe est en plein en milieu de sa plage de service. Sans perdre de temps je déploie ma voile, vérifie mes lignes, m’assure du bon fonctionnement du système de sécurité, réarme le tout et décolle. Wow, ça roule vraiment bien et je tire des traversées d’un côté à l’autre du lac pendant une bonne demi-heure. Puis, le vent faiblit, puis faiblit encore, et encore pour cesser complètement de souffler au bout de 10 minutes. Même le drapeau qui est planté au sommet d’une petite colline avoisinante demeure bien collé sur le mat. Immobile. Je suis subjugué. Les prévisions météo n’annonçaient pas de diminution significative de toute la journée !

Je ne comprends pas. En plus, Galarneau se pointe dans un ciel qui s’est complètement dégagé au-dessus de moi. Cela m’étonne d’autant que la météo prévoyait un couvert nuageux toute la journée et sans d’éclaircie.

Bon, quoi qu’il en soit je suis planté au beau milieu du Lac et il ne souffle plus un brin. En même temps, il fait passablement doux et le soleil me chauffe la couenne. En vrai il ne fait pas si chaud que cela mais comme je sors des mois de Janvier et Février, j’ai la couenne endurcie par les -30 à -35 C qu’on y connaît durant ces mois. Ouais, endurcie par toutes les fois où je sors en Kite jusqu’à -26 degré Celsius au thermomètre, auquel se soustraient plusieurs degrés attribuables au « fear factor » éolien tant prisé par nos médias. Par comparaison, c’est une température suffisamment confortable pour rester à glander un moment au soleil et je décide de m’étendre sur la neige. Mon kite est bien tranquille au sol, comme moi, et j’attends en espérant que les prévisions de vents n’aient pas été complètement à côté de la plaque.

Je reste donc comme cela, tranquille, pendant environ une demi-heure et le drapeau en haut de la butte, se soulève un brin, de temps à autre. J’attends encore et le drapeau continue de nourrir mon espoir en se relevant à chaque fois un peu plus haut et en tenant en l’air un peu plus longtemps à chaque fois. Encore quelques minutes plus tard, je sens la brise sur mes joues. Petit à petit, ça continue d’augmenter, au point où j’estime pouvoir décoller ma voile sous peu. Je me lève donc et m’assure que mes lignes sont bien démêlées. Tout est beau, j’attends encore quelques minutes et hop ça décolle, ça vole mais pas assez pour me tracter! Bon, je me dis tout de même que je n’aurai peut-être pas besoin de me farcir le lac à pied pour retourner au stationnement et je patiente avec cet espoir en tête. Soudain, ça se met à avancer … et sur un joli temps à part ça. J’estime que le vent a déjà bien atteint les 15 nœuds, puis me lance dans une longue traversée. Wow ça roule solide. Puis arrivant au moment d’entamer mon virement de bord j’ai l’impression que ça forcit encore. Je tire mon trim au maximum et effectue un virage en puissance, puis repart dans l’autre direction quand soudain ; je suis soulevé dans les airs ... contre mon gré !!!

Je vole et ne vois absolument rien. Tout est blanc. Je réalise que je suis dans un nuage de neige soulevé par la bourrasque. Je ne sais pas à quel hauteur je suis. Je ne vois ni horizon, ni sol, ni quoi que ce soit d’ailleurs. En même temps que j’ai salement peur, j’ai le réflexe de choquer ma voile de manière à minimiser autant que possible mon temps de vol et le gain d’altitude. J’espère en même temps, avec cette manœuvre, mettre les conditions favorables pour garder une assiette verticale. Bien que ne voyant toujours rien et continuant de voler dans le nuage de poudrerie, je me dis que je suis vraiment dans la marde. C’est complètement fou. Puis je me ressaisis. Rapidement je me dis que je vais finir par toucher sol … à un moment ou à un autre. Forcément ! ... Et que, ne voyant rien, ça risque de cogner dure. D’autant que je n’ai aucune idée de la vitesse ni avec quel angle d’incidence je vais reprendre contact avec le sol. En une fraction de seconde j’imagine la stratégie suivante apprise lors de mon unique saut en parachute : au premier contact avec le sol, 1) Je relâche toute tension dans mes membres, puis 2) je me laisse rouler sur le côté en espérant, sans le savoir que ce serait néanmoins les pieds qui toucheraient sol en premier, et immédiatement une fois allongé au sol, 3) j’active ma sécurité pour éviter d’être tracté sur je ne sais trop quelle distance.

Je ne vois, toujours rien, bien que toujours en vol. J’attends mon retour, imminent, sur le plancher des vaches avec un mélange de peur, de nervosité et de calme résigné à ma fâcheuse situation et habité d’une détermination féroce à suivre à la lettre mon plan d’atterrissage d’urgence, dont je répète, en continue, mentalement, la séquence.

Contact ! Roulé-boulé tel que prévu. Je suis sur le sol et pendant que mon kite me tracte déjà, j’active immédiatement ma sécurité. La cinquième ligne fait son travail, le kite se plie en accordéon et tombe au sol. Ouf ! Je prends contact avec mes membres. Tous les morceaux semblent là et dans un état de fonctionnement correct à première vue. Je me relève et complètement éberlué par ce qui vient de m’arriver je plie mon matériel au plus sacrant puis marche vers mon véhicule, sain et sauf, bien qu’ébranlé.

En chemin vers la maison, je suis habité par tout un mélange émotionnel : J’ai les jambes complètement molles, ce qui pour moi est le signe d’une sale frousse. Je suis également habité d’une joie et de toute une surprise de m’en être sortie indemne. Puis une autre part de moi vit tout cela avec une forme de sérénité et même de fierté. Oui, fier de constater ma réaction lorsque j’étais en l’air et des choix salvateurs que j’ai fait sans céder à la panique, bien la peur était éminemment présente. Et en même temps rempli d’incompréhensions concernant l’écart entre les prévisions météo qui s’annonçaient stables pour toute la journée et la réalité que j’ai rencontrée. Tout un écart !

Arrivé à la maison, ni une ni deux, je saute sur mon ordinateur. Ouvre Firefox, clique l’onglet Windfinder.com dans mes favoris. J’accède à la section prévisions et à mon grand étonnement rien n’a changé depuis le matin. Rien ! Puis j’accède à la section carte … et là ! Tout la lumière se fait dans mon esprit.

Le système météo de la journée était une grosse dépression qui glissait lentement vers le nord avec des vents particulièrement uniformes dans tout le système … sauf en son centre et à la périphérie sud de son œil. Ouais ! C’est en plein ça l’explication. L’œil du cyclone est passé juste à l’endroit où j’étais sur le Lac. Le cœur du système était relativement petit. ce qui explique qu’il est passé sur le Lac en peu de temps, soit environ 45 à 60 minutes. Puis l’autre bord, ça soufflait, pas en malade, mais juste un peu plus fort. Suffisamment plus fort pour soulever un nuage de neige et m’emporter avec lui.

C’est aventure a été très constructive pour moi. D’abord, en plus de regarder les prévisions météo, j’ai pris l’habitude systématique de regarder la carte météo avant de partir pour avoir une meilleure vue d’ensemble de ce qui est susceptible de se passer. Puis ensuite, ne pas céder à la panique. Plus facile à dire qu’à faire, j’en conviens. Ce qui semble avoir été déterminant pour moi dans cette histoire c’est d’avoir reconnu que j’étais dans la marde avec très peu d’options significatives pour m’en sortir et immédiatement me concentrer sur le peu qui était à ma disposition et tout mettre en œuvre pour m’y tenir.

Dans un accident, tout se passe très vite, on réfléchit à une vitesse ahurissante et en même temps, le temps donne l’impression de s’étirer. J’étais une fois de plus seul sur le Lac à ce moment-là. Personne n’a été témoin de ma disparition dans un nuage de neige et je n’ai pas de mesure objective du temps qu’a duré mon vol aveugle. En même temps, j’ai l’intuition que c’est de l’ordre que de quelques secondes, 10-12 tout au plus, probablement moins.

Je n’ai malheureusement pas pris d’image du système météo qui est passé sur Kuujjuaq ce jour-là. Néanmoins, il ressemblait un peu à celui ci-dessous, avec, au cœur du système, un œil plus petit et des vents plus constant dans le reste système sauf en son centre où les vents sont nuls par définition et à sa périphérie Sud où ils étaient plus forts que dans le reste du système.

Je ne sais pas si l’aphorisme suivant attribué à Nietzsche est toujours vrai : « Ce qui ne me tue pas nous rends plus fort ». Néanmoins dans ce cas précis, cette aventure dont je suis sorti indemne m’incite à être plus prudent et humble face à la précarité de la vie.
Soyez prudents mes amis et bons vols !
Image
Dernière édition par Kuujjuaqstyle le Mer 09 Déc 2020 20:32, édité 5 fois au total.
Conceptaire Pulsion 18
Ozone Hyperlink V2, 13m
Ozone Blizzard/Sub zero 11m
Flysurfer Peak IV 8m
Gin Shaman V3, 6m
Ozone Frenzy 5m
Ozone Access 4m
HQ 3m
Avatar
Kuujjuaqstyle
 
Messages: 44
Inscrit le: Sam 17 Fév 2018 08:11

Re: Mésaventure et carte météo

Messagepar justmike666 » Mer 09 Déc 2020 11:04

WoW!! Sacré bonne lecture ! Ça aurait pu très mal tourner. Tu es chanceux dans ta malchance. C’est incroyable ce que l’adrénaline et l’instinct de survi peut faire faire. Un vol.. pkutot cool! Mais à l’aveugle ouf. J’ai fait une fois une session de big air à la quasi noirceur et c’était pas mal spécial. Je n’ose pas imaginer dans ton cas.

Regarder la carte est un très bon reflex! Je ne le fait pas d’emblée à tous coup mais ton histoire fait réfléchir. La plupart des décès que ce soit en kite en parachute ou en pilotage sont dû à : une mauvaise météo, un manque de connaissance/erreur de débutant et parfois .. excès de témérité. En plus de bris Possible de matériel évidemment. C’est l’entre saison pour nous ici.. prenons donc le temps d’inspecter minutieusement notre matos.

Merci beaucoup pour ton histoire! Très constructif et divertissant. Bien heureux que tu sois parmis nous et en bonne santé pour nous la raconter! Bonne saison de snowkite ;)
Sonic 3 9-11-18m
Peak4 3-4-5-13m
xlite 4m a vendre, Nexus 2 8m
Hydrofoil ghostwhisper 101 2018 (576mm et moses 558) + custom IO board
Moses race Hydrofoil mât 111 aile 670 à vendre, T45ltd board
Moses light wind foil 82 633+ 1100
Avatar de l’utilisateur
justmike666
 
Messages: 557
Inscrit le: Sam 21 Juin 2014 15:01
Localisation: st-jean sur richelieu

Re: Mésaventure et carte météo

Messagepar Flysurfer64 » Mer 09 Déc 2020 16:16

MERCI Kuuujjuastyle d'avoir partagé !!!
Pour avoir été soulevé vertical et plané un fois (de l'eau vers la terre ferme), je reconnais toute ta séquence de ''peur, nervosité, calme résigné, et détermination''.

Ajoutant la perte de repères spatiales :shock: :shock: :shock:
Avatar de l’utilisateur
Flysurfer64
 
Messages: 656
Inscrit le: Lun 10 Fév 2014 08:24

Re: Mésaventure et carte météo

Messagepar Hannibal Lecter » Mer 09 Déc 2020 17:56

Mon dieu quelle belle plume vous possédez!
Toute une aventure cher Kuujjuaqstyle.
Bon vent et longue vie !

HL
Avatar de l’utilisateur
Hannibal Lecter
 
Messages: 318
Inscrit le: Jeu 01 Sep 2016 22:40

Re: Mésaventure et carte météo

Messagepar george » Mer 09 Déc 2020 18:05

Woaw tout une aventure HL! N'empeche je trouve que c etait dommage que tu n avais pas une WOO ou une GOPro avec toi pour mesurer le temps de vol avec les deux ou seulement l altitude avec la WOO. C'est sur que tu aurais marqué un PR! :bounce:

En effet c est une situation ou l on ne voit rien que le mur blanc qui fait pas mal flipper je devine... :o
Une situation ou un vent imprevu souleve de meme est tres dangereuse!
Avatar
george
 
Messages: 389
Inscrit le: Jeu 23 Juin 2016 08:06

Re: Mésaventure et carte météo

Messagepar slocummathioli » Jeu 10 Déc 2020 07:39

Témoignage intéressant et pertinent, nous avons tous hâte de prendre la barre, si l’hiver peut s’installer. Je retiendrai le site de windfinder comme outil de plus à consulter avant partir.
Yeah
14..5 Ocean Rodéo lite, 12 OR Prodigy , 9.5m OR Prodigy , Cabrinha Swichblade 7m , HQ 3.5m
Avatar
slocummathioli
 
Messages: 79
Inscrit le: Dim 20 Déc 2015 10:53

Re: Mésaventure et carte météo

Messagepar DBerube » Ven 11 Déc 2020 15:38

Si je regarde le système sur l'image il est énorme.
C'est une depression classique avec front chaud suivit d'un front froid. Le front chaud est pratiquement complètement occlus. ( temps gris )
Dans l"hemisphere nord les vent les plus violent d'un nord est sont toujours dans le cadran supérieur Nord, Nord Ouest.
Le centre de la depression sur l'image fait plusieurs kilometres.
Je ne suit par certain si c'est effectivement cette depression qui vous a affecté.
Aussi selon l'endroit ou on est le front chaud vous apportera des nuage en strate. Stratocumulus straonimbus. Temps gris souvent avec averses et crachin. Une fois le front passé il y a souvent une période de beau temps suivit du front froid qui lui apporte du temps violent. Vent, orage, cumulonimbus etc.

Pour terminer il ya plusieurs model météo. NAM GFS etc.
Prenez le temps de regarder tout les models.
Aussi aucun model ne tiendra compte des effets local du a la géographie, courant ou autre.
Avatar de l’utilisateur
DBerube
 
Messages: 282
Inscrit le: Mar 26 Août 2014 16:49
Localisation: Deux Montagnes/St-Vincent et les Grenadines

Re: Mésaventure et carte météo

Messagepar Fouduvent » Ven 11 Déc 2020 16:27

Wow toute un aventure! Merci de partager. Vraiment intéressant comme récit et bien écrit. Je suis content que ça ait bien fini!

Je me suis fait lofter quelques fois mais pas aussi extrême et j'ai passé a travers un squall dans une tempête de neige subite, mon leash a cassé tellement c'était violent.. c’a rend humble devant la force de la nature!
Avatar de l’utilisateur
Fouduvent
 
Messages: 559
Inscrit le: Lun 27 Août 2012 20:07

Re: Mésaventure et carte météo

Messagepar Kuujjuaqstyle » Sam 12 Déc 2020 09:06

à DBérubé,

L'image est simplement pour illustrer le phénomène et comme je le mentionne dans mon texte :
"Je n’ai malheureusement pas pris d’image du système météo qui est passé sur Kuujjuaq ce jour-là. Néanmoins, il ressemblait un peu à celui ci-dessous, avec, au cœur du système, un œil plus petit et des vents plus constant dans le reste système sauf en son centre où les vents sont nuls par définition et à sa périphérie Sud où ils étaient plus forts que dans le reste du système."

Néanmoins le système que j'ai vu sur Windfinder à mon retour à la maison ressemblait beaucoup à celui-là bien qu'effectivement plus petit.
Conceptaire Pulsion 18
Ozone Hyperlink V2, 13m
Ozone Blizzard/Sub zero 11m
Flysurfer Peak IV 8m
Gin Shaman V3, 6m
Ozone Frenzy 5m
Ozone Access 4m
HQ 3m
Avatar
Kuujjuaqstyle
 
Messages: 44
Inscrit le: Sam 17 Fév 2018 08:11

Re: Mésaventure et carte météo

Messagepar flex23 » Sam 12 Déc 2020 12:14

https://flightplanning.navcanada.ca/Latest/gfa/francais/Latest-gfacn33_turbc_006-f.html?Produit=GFA&Region=33&Langue=francais&NoSession=NS_Inconnu&Mode=graph
Si vous êtes intéressé à la météorologie, l'onglet FAgraphique disponible sur Environnement Canada section aviation vous montre graphiquement la situation pour les quelques heures à suivre. On peut accéder à un glossaire permettant de déchiffrer les symboles. Incidemment, le tableau est très chargé aujourd'hui avec menace de pluie verglacante....
Avatar de l’utilisateur
flex23
 
Messages: 500
Inscrit le: Dim 06 Juin 2010 07:28


Retour vers FULL KITE

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot], Majestic-12 [Bot], Michel Cousineau et 110 invité(s)